Les tribulations d'un octet

← revenir au blog


A la recherche des chercheurs

Attention cet article à plus de 4 ans ! Les informations peuvent ne plus être d'actualité et les liens peuvent être cassé.

Me voilà dans un bureau de Télécom SudParis à présenter les premiers résultats de mon stage ouvrier pour les chercheurs en informatique. Ils sont deux chercheurs à m'encourager et à m’expliquer les besoins de la Recherche, et la Recherche, elle en a du travail à fournir pour répondre à ces besoins. Un travail de fourmis, qui nécessite du temps.

J'ai pris ce stage pour trouver les chercheurs. J'étais finalement à la recherche des chercheurs français en informatique. J'en profite donc pour poser la question : "Où quelqu'un comme moi, qui n'est pas chercheur, peut trouver les résultats de la recherche, les papiers, les conférences et pourquoi pas quelques articles de vulgarisation ?"

Les papiers et les conférences

J'avais déjà l'habitude de trouver des conférences techniques venant de tous les horizons sur Youtube (par exemple des conférences sur l'avenir de JavaScript). Mais malgré Google Scholar, je me sentais jusqu'ici perdu dans le flot de publications plus ou moins complexes et plus ou moins sérieuses que produit chaque année la Recherche.

J'en étais arrivé à la conclusion que la Recherche c'est fait pour les chercheurs et que moi, en tant que développeur, je ne peux pas facilement comprendre tout ça. Je me suis quand même hasardé à demander des liens, des infos, et j'y ai découvert tout un monde.

Les résultats de la Recherche se retrouvent sous deux formes : les papiers (articles ou thèses) ainsi que les conférences qui y sont parfois rattachées. Si je savais que la qualité d'un papier était jugé par son nombre de citations, les conférences, elles, sont classées par note. Il y a même un site qui les référence suivant leur notation, le Computer Science Conference Rank.

Me voilà encore plus perdu qu'avant. Jusqu'ici, je n'avais que des conférences techniques d’ingénieurs et développeurs de chez Mozilla, Yelp ou Netflix. Je suis face à une grande quantité d'information, de conférences à découvrir et de papiers à lire. Je me rends compte par la même occasion du fossé qui me sépare de tout ces gens et du parcours qui est devant moi. Cela me motive d'autant plus.

La Recherche vous écoute

Mon patron, qui passe finalement beaucoup de temps à m'écouter, m'apprend assez vite (avant mon stage même) que la recherche consiste beaucoup à écouter. Ecouter ce qui ce passe dans le monde, dans l'industrie et principalement dans la Recherche. Ecouter d'autres chercheurs. Je comprends que c'est en écoutant que l'on pense et découvre de nouvelles choses, que nous viennent de nouvelles idées qui plus tard pourront être testées et mises à l’épreuve pour devenir une révolution ou un essai raté mais productif.

En effet, voilà un mois que j'ai commencé mon stage et je me suis rarement senti autant écouté. De plus, J'ai moi aussi pris l'habitude d'écouter ce qui se passe autour, ce que font les gens dans les autres bureaux.

Je développe un outil de mesure de performances pour Spark. Autour de moi d'autres stagiaires ainsi que des thésards travaillent sur d'autres formes de calcul distribué ou sur d'autres applications pour Spark. Nous avons eu ensemble de longues discussions sur les compilateurs, le deep learning, la parallélisation des processus... La Recherche c'est avant tout l'échange, et ce à tous les niveaux.

Wikipédia est pour moi un point d'entré de cet échange. La première interface entre moi, monsieur tout le monde, et ces chercheurs qui inventent le monde de demain.

Seulement, passé Wikipédia et quelques revues de vulgarisation, il devient difficile pour monsieur tout le monde d’accéder au fruit directe de la Recherche, aux publications. C'est tout le principe de l'internet universitaire, universel et social qui s’effondre. Les publications sont encore trop souvent dans des banques de données payantes et peu accessibles. Lorsqu'elles sont accessibles, elles sont difficiles à dénicher sans les noms des conférences, des chercheurs et des domaines. Bref, si la Recherche est un travail de fourmis, la suivre l'est tout autant. j'ai cela dit accès via mon école à ieeeXplore

La Recherche, une voie ouverte

Il me reste encore un mois de stage et plusieurs années avec des chercheurs comme enseignants dans mon école. J'aurai donc largement le temps de refaire des articles sur le sujet ainsi que sur le travail que je réalise dans ce stage. Ce qui est pour moi une certitude c'est que maintenant que j'ai mis le pied dans ce monde, je compte bien m'en nourrir et pourquoi pas un jour moi aussi y participer.